Un changement de classification

Un changement de classification

En 2006, quand la sonde New Horizons quitte la Terre pour aller survoler la surface de Pluton, celle-ci était encore la 9ème planète du système solaire.

Hors, quelques mois plus tard cette même année, l’Union Astronomique Internationale (IAU) vote son déclassement pour un statut de « planète naine », une décision auxquels se sont opposés les représentants Américains, fiers de « leur » découverte remontant à 1930.

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la taille de Pluton qui est mise en cause, mais le fait qu’elle n’ait pas « nettoyé » son environnement proche des corps en place sur une orbite voisine. En effet, sa force gravitationnelle n’étant pas suffisante pour attirer et agglomérer les corps autour d’elle ou les repousser. Ce critère lui faisant défaut, elle est devenue malgré elle la représentante d’une catégorie à part : les planètes naines.

L’astéroïde Cérès et le corps Eris font également partie de cette nouvelle dénomination.

Mehdi

Les chiffres du fond diffus cosmologique

Les chiffres du fond diffus cosmologique

– 2,7 K (ou -270,4°C) : température actuelle du rayonnement du fond diffus cosmologique. Le domaine de longueur d’onde correspondant est celui des micro-ondes, entre l’infrarouge et les ondes radio.

0,001°C : C’est l’ordre de grandeur des fluctuations de température observées dans le rayonnement du fond diffus cosmologique.

380 000 ans : C’est l’âge de l’univers lors de l’émission du rayonnement du fond diffus cosmologique. L’Univers était alors extrêmement jeune (il a maintenant 13,8 milliards d’années !).

Maxime

New horizons : une sonde spatiale unique

New horizons : une sonde spatiale unique

New Horizons

est le nom de la sonde spatiale lancée en 2006 par la NASA afin de recueillir des données sur la composition, la morphologie et la géologie de Pluton, mais aussi de ses lunes, dont les principales sont Charon et Nyx. Elle tentera également d’obtenir des informations concernant les glaces et les roches qui y affleurent, et de décrire l’atmosphère de la planète naine ainsi que ses probables interactions avec les vents solaires.

D’un point de vue structurel, New Horizons présente une forme triangulaire et est surmontée d’une antenne parabolique à haut gain. L’ensemble a une taille de 2,20 m par 2,70 et pèse au total 478 kg (lors du départ de la Terre), incluant 77 kg d’ergol (hydrazine) et 30 kg d’instruments scientifiques au nombre de sept (utilisés pour l’optique et les mesures).

New Horizons ne ressemble à aucune autre sonde construite pour le moment, en raison de solutions novatrices qui y ont été intégrées. Sa construction repose sur un cylindre central en aluminium, dont les sommets sont occupés par des panneaux parallèles. Ces derniers supportent la totalité de la masse de la sonde au lancement, ainsi que les interfaces avec le lanceur et les réservoirs de carburant.

Son système de propulsion autonome sera utile pour corriger sa trajectoire ainsi que ses modifications d’altitude. 16 propulseurs à hydrazine seront répartis autour de la sonde, répartis en deux groupes séparés. L’hydrazine de la sonde sera confinée dans un réservoir en titane, pressurisé à l’hélium.

Mehdi

Pluton en quelques chiffres

Pluton en quelques chiffres

247 : il s’agit, en années terrestres, de la période de révolution de Pluton, autrement dit la quantité de temps que la planète naine met pour effectuer une rotation complète autour du Soleil. Ainsi, depuis sa découverte en 1930, il ne s’est écoulé qu’à peine un tiers de ce délai !

9 : Il aura fallu neuf ans à la sonde New Horizons pour atteindre les alentours de Pluton et démarrer sa mission d’observation, lancée en 2006 par la NASA. Le vaisseau a débuté ses activités d’exploration à proprement parler depuis le 15 janvier, après une longue période d’hibernation destinée à préserver ses instruments et ses équipements électroniques.

1,29.10²² : c’est en kilogrammes la masse de Pluton, faisant d’elle le neuvième plus gros objet orbitant autour du Soleil. Cependant, ce chiffre ne représente que 0,002 fois la masse de la Terre ! La mission New Horizons de 2015 a également permis d’affiner son taille : près de 2370 km de diamètre.

Mehdi